Retour à l'aperçu

Communiqué de presse: Le comité économique continue de se développer grâce à l’adhésion des Remontées Mécaniques Suisse

8. mai 2021

Le vaste comité économique pour la loi sur le CO2, qui regroupe des associations de renom et plus de 200 entreprises, gagne un nouveau soutien de taille avec l’association des Remontées Mécaniques Suisse qui dit, elle aussi, Oui à la loi sur le CO2.

En tant que pays alpin, la Suisse est particulièrement touchée par le changement climatique : la hausse des températures est deux fois plus rapide chez nous qu’en moyenne mondiale. Le réchauffement climatique fait fondre les glaciers et dégeler le pergélisol (ou permafrost). Depuis 1961, l’isotherme zéro degré est remonté de l’ordre de 300 à 400 mètres d’altitude, ce qui est préoccupant. De nombreuses stations de ski et de tourisme en ressentent directement les effets avec des hivers peu enneigés et des coûts croissants, par exemple pour mieux ancrer les stations hautes ou les pylônes des remontées mécaniques dans des roches qui deviennent plus friables.

C’est pourquoi, l’association Remontées Mécaniques Suisse soutient la loi sur le CO2, qui sera soumise à votation le 13 juin 2021. La loi s’attaque à la racine du problème en fixant l’objectif d’une réduction de moitié des émissions de CO2 néfastes pour le climat d’ici 2030 et en encourageant les investissements dans la protection du climat grâce au fonds pour le climat. Des mesures qui s’imposent de toute urgence. Le fonds pour le climat permet également de soutenir les communes, par exemple pour financer des ouvrages de protection contre les chutes de pierres.
Pour toutes ces raisons, Remontées Mécaniques Suisse, tout comme le Groupement suisse pour les régions de montagne, défend avec beaucoup de conviction la révision de la loi sur le CO2. Berno Stoffel, directeur de Remontées Mécaniques Suisse, a déclaré à ce propos : « Nous soutenons la loi sur le CO2 parce que les zones de montagne sont touchées de manière disproportionnée par le changement climatique. Nous le constatons jour après jour ». Selon lui, du fait de leurs faibles émissions de CO2, les remontées mécaniques font d’ailleurs partie de la solution. « Le projet de loi renforce la protection du climat et, grâce à une combinaison intelligente d’incitations financières et d’investissements, garantit les emplois dans la région. »
Remontées Mécaniques Suisse regroupe 350 sociétés de remontées mécaniques de toutes les régions du pays, ainsi que quelque 120 entreprises industrielles spécialisées dans la construction de ce type d’équipements en tant que « membres amis ». Les remontées mécaniques suisses sont un employeur important dans les régions de montagne.

Informations complémentaires
Stefan Batzli, porte-parole du comité : 079 420 46 66